L’écume des Vieux-Fonds de Pierre Belsœur

Après 40 ans de silence, le vieux-fond de Brémandière délivre un cadavre qui dormait là, 35 mètres sous la surface. Ce retour remue bien des souvenirs enfouis. Car les vieux-fonds, comme on dénomme les lacs de carrière dans ce coin d’Anjou, témoignent d’un passé qui fait encore l’identité du pays de Trélazé. Jusqu’en 2013, des générations d’ouvriers se sont échinées dans les Ardoisières de cette cité, îlot rouge perdu dans l’océan policé de la douceur angevine. Accident ? Règlement de compte politique ? Rixe qui a mal tourné ? Drôle de cold case pour le Lieutenant Emmanuelle Champtin, chef de groupe à la PJ, fraîchement arrivée du Berry. Bientôt, des incendies se succèdent et révèlent des plaies encore à vif. On ne solde pas impunément le passé.


Titre : L’écume des Vieux-Fonds
Auteur : Pierre Belsœur
Format : Poche
Pages : 304
Éditeur : La Bouinotte
Prix public : 13 €

Pour acheter ce livre, suivre le lien en cliquant ICI.

L'écume des Vieux-Fonds, Pierre Belsœur (couverture)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :