Poster un commentaire

Le crépuscule des Assassins

le-crepuscule-des-assassins

De David Verdier.
Au plus profond de la campagne berrichonne, une « surprise » attend l’inspecteur Tharel. Parmi les gravats d’une usine désaffectée, une baignoire, remplie de béton. C’est le premier acte d’une série de meurtres qui va mettre les policiers sur les dents. A leur appel, Paul Kestevan, un privé spécialiste des « crimes impossibles », sort de sa retraite pour leur prêter concours. Pas facile de se remettre en selle quelques mois après la violente attaque dont a été victime son assistante, Alexandra. Encore moins quand rôde Angus Hydencast, son meilleur ennemi, qui s’ingénie à le pister pour provoquer une dernière rencontre, décisive. S’engage alors un combat contre le temps et les démons intérieurs, pour que les ténèbres n’engloutissent de nouvelles victimes. Le dernier volet des aventures de Paul Kestevan livre, enfin, les clefs de secrets enfouis au creux des cimetières et au fond des mémoires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :