Meurtres aux champs de Luc Portier

« Jean Thomassin fut retrouvé mort le long de l’un de ses champs, à l’autre bout de la propriété, un trou dans la poitrine. C’est Madeleine, qui, ne le voyant pas rentrer à 19 heures comme à son habitude, était partie à sa recherche et avait fini par le découvrir, une grande feuille de chou sur le visage. » 1949. Chaude... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑